« Google + » ou « Facebook » : Entre « J'aime » et « +1 », il faudra choisir !

L’emailing en Tunisie !
29 November 2011
Quelques trucs et astuces pour Google Plus
2 December 2011
Show all

« Google + » ou « Facebook » : Entre « J’aime » et « +1 », il faudra choisir !

En dépit de leurs ressemblances, Google + et Facebook ont leurs propres avantages et inconvénients particuliers, et dans ce dossier nous essayons de faire une petite comparaison entre ces deux concurrents.

Le premier point à voir consiste à comparer les interfaces utilisateur que possède chaque site. Il est facile de se déplacer aussi bien sur Google + que sur Facebook. Ce dernier utilise des panneaux faciles à manipuler sur le côté de l’écran ce qui permet à l’utilisateur de passer d’un mur de quelqu’un aux photos d’un autre parmi beaucoup d’autres fonctionnalités sur l’écran.

Google + utilise une interface qui est également facile à manipuler. Cette interface permet à l’utilisateur de se déplacer entre les différents contacts du site afin d’aider à le rendre plus attrayant.

Une première similitude consiste au fait de l’intégration de la visioconférence par les deux réseaux puisque Facebook vient d’annoncer récemment l’ajout de l’appel vidéo sur son interface par le biais du géant de la communication Skype pour être à la page par rapport à Google + qui, lui, l’a prévu dès son lancement.

Une première différence entre les deux sites de réseaux sociaux est que les notes qu’on poste sur le mur se présentent sous différentes formes. Facebook montre tous les messages d’un mur dans un ordre chronologique tandis que Google + n’utilise pas cette fonctionnalité puisqu’il n’affiche que les messages qui ont été mis à jour, ceci peut être pratique pour garder un œil sur les messages passés, mais ne met nécessairement pas l’accent sur les mises à jour.

Il est également plus facile d’organiser sa liste d’amis sur Google + que sur Facebook. Le problème avec cette liste sur Facebook, c’est qu’on trouve une certaine difficulté à organiser nos amis selon nos préférences et favoris. Google +, d’autre part, utilise « des cercles » prédéfinis comme « Famille », « Ami » et « Connaissance », une caractéristique qui permet à une personne d’organiser ses amis dans des espaces différents qui sont consacrés à certains groupes de contact.

Cependant, un des plus gros inconvénients de Google + c’est qu’il n’utilise pas une fonction de recherche. Facebook a effectivement cette fonction qui permet aux utilisateurs de trouver ce qu’ils cherchent sans avoir besoin de chercher ailleurs. C’est très ironique pour le moteur de recherche le plus populaire au monde de ne pas intégrer cette fonction de recherche dans Google +.

Un autre point commun qui réunit ces deux sites de réseautage social, c’est qu’ils ont des fonctionnalités exceptionnelles et presque similaires. En effet, ces deux sites sont faciles à manipuler par différentes sortes de fonctionnalités qu’ils possèdent, par exemple, Google + a été conçu de telle façon qu’on peut facilement accéder à Gmail et à quelques autres fonctions de Google. De même, Facebook possède également la fonctionnalité qui nous permet d’envoyer facilement des messages aux autres et d’y joindre même tous les types de fichiers souhaités.

Autre différence entre ces 2 réseaux sociaux consiste au fait que le support du navigateur varie d’un réseau à un autre puisque Google + peut parfaitement fonctionner sur le navigateur Google Chrome tandis que Facebook a besoin d’être soutenu par certains add-ons pour être totalement compatible avec les différents navigateurs Web. Cependant, cela ne devrait pas présenter un handicap puisque la mise d’un add-on en place semble être une tâche très facile même pour les rookies de l’informatique.

Finalement, les fonctionnalités de Google + et Facebook montrent comment ces 2 réseaux sont différents et pourtant semblables, à certains égards. Comment tout cela finira ? Nul ne saurait le dire. A l’heure actuelle, seul le microcosme des réseaux sociaux et du web semble pouvoir accéder à Google + en y reproduisant les mêmes contenus que ceux qu‘on trouve sur Facebook. Le vrai tournant aura lieu lorsque le grand public – avocats, étudiants, dentistes, retraités – sera passé sur cette plate-forme. Il faudra du temps, et sans doute encore beaucoup d’argent, pour que Google y parvienne. Verdict dans un an, probablement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *