Google dévoile Flight Search, son service de recherche de voyage
14 September 2011
Un ordinateur pour prédire les révolutions
14 September 2011
Show all

Facebook tente le coup des listes automatiques

A moins d’être du genre à ranger ses pâtes ABC par ordre alphabétique dans sa soupe, personne n’aime faire de listes. Partant de ce principe, Facebook a dévoilé une nouvelle fonction (optionnelle), mardi: des listes d’amis automatisées selon différents critères.

Jusqu’ici, les approches algorithmiques de Facebook, notamment sur le flux de news par «pertinence», n’ont jamais été vraiment satisfaisantes. Pour les listes, disponibles depuis des années, Facebook a décidé de faire simple avec quatre catégories: travail, famille, ville, école. Elles seront constituées via les informations fournies par les membres du réseau.

Egalement des listes manuelles

Facebook recommande également la création d’autres listes, celles-là, manuellement: amis proches, connaissances, ainsi qu’une liste restreinte, par exemple pour son patron ou sa belle-mère, qui ne verraient que les posts partagés publiquement. En clair, Facebook lorgne clairement du côté de Google+.

Comme chez son concurrent, le classement des contacts a deux avantages: on peut choisir en un clic de ne voir que les nouvelles d’une seule liste (amis proches, par exemple), et on peut partager des liens et des photos de façon ciblée.

Le réseau de Google a toutefois un avantage: comme il est tout neuf et qu’on repart de zéro, ranger ses contacts en «cercles» est une tâche moins pénible quand on le fait au fur et à mesure. Comme de ranger sa chambre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *