Marketing alternatif ou black marketing: Techniques et prévention - Partie 2

Marketing alternatif ou black marketing: Techniques et prévention – Partie 1
27 January 2012
Opter pour un appareil photo reflex numérique professionnel
19 February 2012
Show all

Marketing alternatif ou black marketing: Techniques et prévention – Partie 2

Voici la deuxième partie sur le marketing alternatif « techniques et prévention »

Je rappelle que l’article suivant n’a pas pour objectif d’inciter à utiliseur des techniques illégales mais bien à faire prendre en conscience que de telles techniques de grey ou de black marketing existe!

Quelques techniques du Black marketing :

Les splogs

On appelle « splogs » des sites ou blogs appartenant à une personne ou une entreprise dont le but est d’obtenir du page rank. Ces sites proposent donc du contenu susceptible d’intéresser les visiteurs. Le but est d’obtenir un maximum de splogs, une fois que les splogs disposent d’un PR conséquent, il suffit d’effectuer une redirection 301 de tous les splogs vers le site cible afin d’hériter du page rank et du traffic de chacun.  Bien sûr le page rank ne va pas s’additionner mais une moyenne va être établie grâce aux redirections 301.

Il existe même des splogs qui auto génère du contenu en allant rechercher des articles via les flux RSS de divers sites web. De cette façon, plus besoin d’administrer les splogs, leur conception et leur paramétrage suffisent !

Les pages satellites

Une page satellite est une page web qui ne possède aucun lien direct depuis une autre page du site vers elle même mais qui a été référencée sur google d’une manière ou d’une autre. Ces pages sont conçues pour augmenter le nombre d’entrées des visiteurs et des robots.

Exemple

Je suis une entreprise, j’ai un produit à vendre, je crée une page officielle de ce produit que j’ajoute à la navigation de mon site. Cependant, pour maximiser le nombre d’entrées possibles et pour augmenter la visibilité du produit sur Google, je vais créer plusieurs versions de cette page (en évitant l’effet de duplicate content), afin de référencer ces pages sur Google.

Ainsi, sur ma première page, je vais exploiter en profondeur le « terme 1 ». Sur la deuxième page je vais par contre exploiter le « terme 2 ». Sur la troisième page le « terme 3 » et ainsi de suite… (On entend par « terme »  une expression de mots clés)

Ne pas oublier que chacun des termes concerne un même produit ou service. Au lieu de focaliser tous les termes sur une page, je les sépare sur des pages bien distinctes. De cette façon, la visibilité sur les moteurs de recherche est meilleure en fonction de chacun des termes si la densité des mots clés est bien respectée.

Lorsqu’un visiteur tapera le « terme 1 » sur google, il tombera sur la page travaillée pour le terme 1, lorsqu’il tapera le « terme 2 », il tombera sur la page travaillée pour le terme 2 etc. Et toutes ces pages seront utilisées pour la promotion d’un SEUL produit !

PLUSIEURS PAGES > PLUSIEURS ENTREES > UN OBJECTIF

Le cloaking

Le cloaking consiste à afficher une page différente aux moteurs de recherche que celle vue par les visiteurs. Le principe consiste donc à détecter les robots afin de leur afficher un contenu différent des humains.

Comment détecter une page cloakée ?

En analysant une page en « cache » via le moteur de recherche de Google. En utilisant des services de détection de pages cloakées…

Essayez le détecteur de cloaking

Le cloaking permet également d’améliorer le page rank d’un site en proposant un lien référent sur un site sans que celui-ci ne soit visible par son propriétaire…

Le referer cloaking

Le « referer cloacking » est une variante du cloaking. Cette technique permet d’afficher un contenu ou une publicité cible en fonction des mots clés encodés dans les moteurs de recherches. (cette technique est très intéressante pour les marketeurs…)

Ainsi si un utilisateur tombe sur une page exploitant le referer cloacking avec l’expression « Namur Belgique », la page pourra lui afficher par exemple toutes des offres d’hôtels ou de restaurants de la ville de Namur.

Keyword stuffing

Consiste à insérer une liste de mots clés ou des paragraphes de textes entiers dans le but d’améliorer le référencement sur les moteurs de recherche.

Le texte est généralement masqué pour les visiteurs, ainsi seul les moteurs de recherche voient le contenu ajouté.

Comment ces listes de mots clés ou portions de textes sont-elles cachées ?

Simplement en mettant du texte blanc sur fond blanc, noir sur fond noir etc.

Les moteurs de recherche peuvent détecter ces techniques en analysant les feuilles de styles (CSS) et peuvent aller jusqu’à blacklister les sites utilisant de telles techniques.

Pour contourner ce risque, certains webmasters utilisent du texte blanc en insérant en fond une image blanche… De cette manière, Google ne parvient pas à cerner l’arnaque (du moins pour l’instant).

Phishing

Cette technique consiste à récolter des informations confidentielles de l’entreprise, d’un utilisateur ou d’un consommateur de manière frauduleuse.

Par exemple, un concurrent de MSN pourrait envoyer facilement un email à chaque client MSN en se faisant passer pour cette compagnie afin de récolter des informations confidentielles.

Comment éviter d’être la victime ?

Ne jamais répondre à un mail demandant des informations de type « nom d’utilisateur » et « mot de passe », ne pas communiquer de numéro de téléphone ou d’adresse si vous n’êtes pas certain de la source, etc.

A SUIVRE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *