Quelle est la différence entre le référencement naturel et payant ?

Une agence pour développer votre site Web
9 January 2012
iPad magic
27 January 2012
Show all

Quelle est la différence entre le référencement naturel et payant ?

Il existe principalement deux méthodes pour être bien référencé sur les moteurs de recherche tel que Google. Une est censée être gratuite, c’est Google qui décide, donc. Et l’autre est payante, basée sur un système d’enchère.

Google est le moteur de recherche numéro un en France avec plus de 80% de part de marché. Il est donc devenu un incontournable pour toutes les personnes qui souhaitent être visible sur le Web et espèrent récolter un maximum de trafic.

Le référencement naturel

Un des moyens les plus puissants consiste à être bien positionné dans les résultats naturels. C’est à dire que lorsque une personne tapera une requête, votre site apparaîtra premier juste après les annonces commerciales. Officiellement, ces résultats sont dit « naturels » car leur ordre d’apparition n’est pas financé et ne dépend uniquement que de l’algorythme de Google censé proposés les résultats par ordre de pertinence, en prenant plusieurs facteurs en compte. Ces facteurs sont principalement répartis en trois volets que voici :

Le contenu

Il s’agit pour google de chercher à « comprendre » le contenu et surtout sa sémantique pour déterminer quels sont les mots importants de la page, ceux qu’on retrouve de manière récurrente et/ou en titre ou sous titre de page. Le contenu se trouvant vers le haut de la page est également mis en valeur par Google. Il faut donc parler du sujet sur le-quel on espère obtenir des positions intéressantes.

La technique

Il va s’agir pour le webmaster d’avoir un site le plus optimisé techniquement possible. Le code doit donc être propre, lisible à 100% par les moteurs de recherche dans l’idéal. Il faut donc éviter au maximum des technologies telles que le Javascript ou bien le Flash. Google prend également en compte la vitesse de chargement d’une page, il faudra donc de ce côté là faire en sorte d’avoir un serveur le mieux configuré possible.

La popularité

Il s’agit du critère le plus important. Google comptabilise le nombre de liens qui pointent vers une page pour en déterminer sa popularité. Au plus une page est populaire, au plus elle est censée être pertinente. Et en plus de sa popularité, ce sont les mots utilisés (appelés ancre) pour former le lien qui seront les mots sur les-quels la page liée remontera dans les résultats de Google. C’est la partie du référencement la plus dure à optimiser.

Une fois qu’on maîtrise ces trois volets, on peut donc tenter d’optimiser un site pour qu’il soit mieux positionné qu’il l’est naturellement par Google. Toutes les techniques visant à améliorer les positions d’un site dans les résultats naturels d’un moteur de recherche s’appellent le référencement. Vous pourrez faire appel soit à un consultant référencement pour améliorer votre position soit à une agence de référencement. Dans les deux cas, si les prestations proposées sont sérieuses il faudra prévoir un budget important. Car même un référenceur indépendant a des coûts s’il souhaite travailler de manière professionnelle et espérer compenser la masse salariale d’une agence par des outils puissants et des prestations de freelance permettant de réaliser à grande échelle les tâches les plus répétitives.

Le référencement payant

Lorsqu’on effectue une recherche sur un moteur, les trois premiers résultats sont souvent dans une couleur différente que les suivants. Il s’agit de liens sponsorisés, appelés liens commerciaux et qu’on associe au référencement payant. Cette fois-ci ce n’est pas un algorythme qui détermine le positionnement mais des enchères.

Si vous désirez apparaître à cet endroit-là, ce n’est pas compliqué. Vous ouvrez un compte sur le moteur de recherche sur le-quel vous souhaitez apparaître. Ensuite, vous décidez des mots clefs sur les-quels vous souhaitez apparaître. Selon la concurrence, vous devrez payer plus ou moins cher pour apparaître premier. Mais vous pouvez choisir d’apparaître moins bien classé, mais votre annonce perdra en visibilité et donc en clic…

A noter toute fois qu’on ne paie généralement pas à l’impression mais au clic, ce qui a l’avantage de ne pas vous coûter d’argent si jamais votre campagne est ratée. Par ratée j’entends une campagne qui ne se positionne pas bien à cause d’un choix de cout par clic maximum trop bas ou bien avec une accroche rédactionnelle médiocre et qui n’entraîne aucun clic malgré un Top 1 par exemple.

Si vous souhaitez gagner du trafic grâce au référencement payant, nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel du marketing en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *