Une lettre à Brad Bitt