Les couleurs tendances du web en 2016
Les couleurs tendances du web en 2016
11 February 2016
L’avenir du référencement naturel en 4 points 2
Référencement naturel en 2016 : découvrez la stratégie gagnante
25 February 2016
Show all

L’avenir du référencement naturel en 4 points

L’avenir du référencement naturel en 4 points 1
Avec 3,3 milliards de requêtes effectuées chaque jour (100 milliards par mois) sur Google, optimiser le référencement naturel de son site web n’est plus à discuter. Même si les liens sponsorisés ont une place importante, 85% des liens sur une page de résultats de recherche sont naturels…
Le SEO ne cesse de changer. L’arrivée imminente de la mise à jour de Google Penguin va très certainement avoir un nouvel impact important pour le référencement naturel. En effet, Penguin 4.0 devrait avoir la particularité d’analyser les liens en temps réel, ce qui affectera les positions sur Google.
RankBrain, l’un des derniers algorithmes de Google, va aussi changer la recherche sur le web. Cet algorithme se base sur l’apprentissage automatique (machine-learning) et est utilisé pour proposer des résultats de recherche plus pertinents.
Le référencement local, l’optimisation mobile, les réseaux sociaux et le marketing de contenu sont des pratiques qui feront partie du référencement naturel en 2016.

1. Référencement local

Lors de la dernière version de Google Penguin lancée en octobre 2014, le référencement local a été fortement touché. Les résultats locaux ont ainsi une place privilégiée dans les résultats de recherche depuis cette mise à jour, car ils apparaissent au-dessus des premiers résultats naturels. L’importance des résultats au niveau local n’est pas prête de changer. En effet, depuis 2015, nous pouvons trouver 3 commerces locaux en première page au lieu de 7 commerces auparavant.
Il est donc essentiel d’optimiser le référencement local de son site web afin d’améliorer sa visibilité sur Google et auprès d’une clientèle de proximité. Il ne serait pas étonnant que le référencement local soit encore plus précis en 2016.
Créer une fiche Google My Business, obtenir des citations et des avis, et optimiser le contenu de son site web au niveau local permettront à chaque entreprise d’améliorer son référencement local et d’avoir une chance d’apparaître dans les premières pages de Google.

2. Optimisation mobile

La navigation sur les téléphones portables est de plus en plus privilégiée, car les recherches sur Google via les mobiles sont plus nombreuses que sur les ordinateurs à présent. Établir une stratégie en webmarketing pour les mobiles améliorera l’expérience utilisateur et aura un impact positif sur le référencement naturel d’un site.
L’algorithme communément appelé Mobilegeddon favorise ainsi les sites web optimisés pour les mobiles. Et comme vous pouvez vous en douter, il est toujours préférable d’avoir une petite aide des robots de Google, sinon le classement de votre site web en sera affecté.
Glenn Gabe a établi une liste d’exemples de sites qui ont vu leur positionnement affecté suite au lancement de cet algorithme. Clairement, les sites web non optimisés ont un positionnement plus faible sur les mobiles. Avec le nombre d’utilisateurs de smartphones ne cessant de croître, l’optimisation mobile a un rôle essentiel pour le référencement naturel.

3. Réseaux sociaux

À ce jour, les réseaux sociaux n’ont pas un impact direct sur le référencement naturel. Néanmoins, les moteurs de recherche ne cessent de s’améliorer d’année en année et il ne serait pas étonnant que les réseaux sociaux finissent par avoir une influence essentielle en SEO.
L’une des premières pratiques évidentes à adopter est de partager son contenu via les réseaux sociaux. Partager son contenu permet ainsi d’améliorer sa visibilité sur le web tout en encourageant les internautes à lire et partager de nouveau votre article. Cette pratique peut ainsi entraîner les internautes à insérer votre lien sur leur blog.
L’acquisition de liens est une stratégie SEO qui ne vieillit pas et qui permet aux sites d’obtenir de meilleurs positionnements sur Google.
Rester alerte sur les réseaux sociaux permet aussi de voir quels sont les mots-clés et les tendances les plus populaires du moment. Cette pratique est importante pour proposer un contenu de qualité qui intéressera la communauté que vous souhaitez toucher.
La popularité des réseaux sociaux ne cesse de grandir. En 2015, Google a établi un partenariat avec Twitter qui permet l’indexation de tweets sur les résultats de recherche. Google n’indexera sûrement pas tous les tweets, mais la force des réseaux sociaux est clairement présente.
De plus, Facebook a lancé une fonction de recherche et son contenu devrait être référencé par Google par la même occasion. Le référencement naturel implique ainsi d’être présent de façon intelligente sur les réseaux sociaux.

4. Marketing de contenu

Avec RankBrain, le but de Google est de comprendre chaque contenu publié et d’évaluer leur pertinence pour le moteur de recherche. L’optimisation SEO ne peut ainsi pas se baser seulement sur le nombre de mots-clés inclus dans un article. C’est pourquoi le marketing de contenu doit toujours être impeccable.
Le contenu publié sur un site web doit être bien écrit et pertinent afin d’encourager les internautes à lire votre contenu tout en souhaitant le partager sur les réseaux sociaux. Ensuite, il est déconseillé d’envoyer trop de contenu (avec un lien menant à votre site) sur des sites de communiqués de presse génériques par exemple. Google Penguin peut en effet pénaliser votre site pour tout lien jugé mauvais.
Néanmoins, écrire des articles invités est toujours possible et est même conseillé dans une stratégie d’acquisition de liens. Cela doit toutefois être fait sur des sites ayant un lien avec votre propre domaine d’activité de préférence.

Le référencement naturel ne s’arrête pas là

Les experts SEO le savent : le référencement naturel n’est pas réellement naturel. Le référencement demande des pratiques concrètes qui peuvent prendre du temps avant de porter ses fruits.
Bien sûr, le référencement naturel ne s’arrête pas à ces 4 pratiques. En 2016, le SEO sera de nouveau touché par une nouvelle version de Google Penguin, et la personnalisation des résultats de recherche par Google risque d’influencer de plus en plus les classements.
L’autorité de votre domaine, les nouvelles tendances au niveau des mots-clés et les campagnes PPC ne sont que d’autres exemples de pratiques qui peuvent favoriser votre SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *