Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Agence web Tunisienne, agence web française: à chacun ses problèmes

une agence de référencement naturel, c'est quoi ?
Qu’est-ce qu’une agence de référencement naturel ?
4 September 2019
RGPD : Quel bilan un an après son entrée en vigueur ?
RGPD : Quel bilan un an après son entrée en vigueur ?
4 September 2019
Voir tous

Agence web Tunisienne, agence web française: à chacun ses problèmes

partenariat-agence-web-france-tunisie
Nous vivons dans un monde où la comparaison prime sur tout. On n’hésite pas à comparer tout et n’importe quoi. L’apparition d’internet n’a pas arrangé les choses, la comparaison a franchi les frontières et vu qu’internet nous donne accès instantanément à tout ce qui se fait ailleurs que chez nous et bien on compare encore et toujours. L’agence web Tunisienne est aussi souvent comparée à l’agence web française, dans ce qui suit, on s’approfondit sur les problématiques que vit l’agence web en Tunisie et l’agence web en France et devinez quoi ? Nous aussi on s’y met et on compare entre les deux.

Pourquoi cette comparaison ?

Le point à énoncer est que la France et la Tunisie ont une relation historique, de par la colonisation la Tunisie garde en elle une part de la culture française et le français y est parlé couramment. Avec le contexte économique et social que vit la Tunisie, beaucoup de Tunisiens forts de leur formation cherchent à  partir en France surtout que la France en ce moment est enclin à recruter. Nous ne vous cacherons pas que le domaine du web ne fait pas exception à la réglé et du coup l’agence web tunisienne est liée à l’agence web française d’une certaine façon. Nous vous exposons donc les problématiques connues par les deux types d’agence

Les problématiques de l’agence web tunisienne

Avec le contexte politico-social que connait la Tunisie, il y a des problématiques qui ont vu le jour à l’échelle du pays comme par exemple la dévaluation du dinar, la cherté de la vie, éléments qui ont impactés tous les secteurs d’activité. L’agence web tunisienne n’y échappe pas et est impactée par les changements macro-économiques, politiques et sociaux et ces problématiques actuelles sont les suivantes :

  • Le départ des développeurs à l’étranger (surtout en France), développeurs qu’elle a formé, monté en compétences et initié à la culture d’entreprise. Ce qui fait qu’elle se retrouve à plusieurs reprises à la recherche de nouvelles ressources qu’elle va devoir monter en compétences. Temps qu’elle aurait pu consacrer à ses équipes et à ses clients.
  • Vu le départ en masse de ses employés, il devient compliqué pour une entreprise de conserver une culture d’entreprise et un ADN d’entreprise, surtout si on se retrouve assez souvent à reconstruire une équipe à zéro
  • Une masse salariale qui s’envole, beaucoup de ressources partent certes mais celles qui décident de rester sont exigeantes et coutent de plus en plus cher ce qui n’est pas forcement évident pour une agence web tunisienne qui doit faire face à une masse salariale de plus en plus importante alors que les revenus de l’agence ne suivent pas en conséquence vu le contexte économique du pays, sans oublier la concurrence qui est déjà très rude entres les agences web

Les problématiques des agences web Françaises

Tout comme l’agence web tunisienne, l’agence web françaises à également des problématiques qui sont les suivantes :

  • Pour l’agence web française qui désire recruter, il n’est pas évident de trouver des ressources en France, ce qui explique en grande partie que bon nombre d’agences se tournent vers la Tunisie pour recruter des développeurs, Tunisie qui regorge de talents
  • Le flux des projets est inconstants, dans le sens où une agence web Française a des périodes où les flux de projets à livrer sont beaucoup plus importants que le reste de l’année ‘comme par exemple la rentre ou avant les fêtes de fin d’année) et elle a besoin de recruter des ressources uniquement pour faire face à ce surplus ponctuels de projets. La contrainte est située dans le sens qu’une fois le pic de travail passé elle aura une ressource à staffer (pour qui elle devrait trouver du travail) et ce n’est pas toujours. Évident. Situation encore plus complexe car les procédures de licenciements ne sont pas simples en France et sont assez coûteuse.

L’union fait la force

Et pourtant en vue de ce que l’on vient d’exposer, il semble bien que la solution soit évidente et elle réside dans la collaboration entre l’agence web tunisienne et française et ce plus exactement à travers un partenariat de sous-traitance. L’agence française pourra tout simplement confier son surplus de projets à l’agence Tunisienne  et cela lui permettra de ne pas perdre de projets, ne pas avoir à gérer un recrutement supplémentaire d’une ressource pendant le pic de projets. L’agence web Tunisienne, pourra quant à elle garder ses développeurs, leur proposer de meilleurs salaires puisqu’elle aura un flux conséquent de projets ainsi qu’une rémunération en Euros de la part de son entreprise Française partenaire. Le partenariat de sous-traitance est une bénédiction pour les deux parties qui pourront envisager une collaboration dans la durée tellement profitable aux deux à condition qu’aucune des deux ne cherchent à tirer la couverture de son coté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + 8 =